EAN – European Aviation Network

Mouahahaha, bientôt je pourrais troll tout un avion en bouffant toute la bande passante de l’appareil!

Dès la mi 2017, donc bientôt (du moins en théorie), les vols en Europe permettrons a leurs passagers de se connecter à haut débit. Les entreprises Deutsche Telekom et InmSart ont associés leurs ressources et leurs partenaire technologique Thales et Nokia pour créer European Aviation Networt – EAN, soit le premier réseau Long Term Evolution (LTE) haut débit en vol.

Une étude réalisée par GFK mes en avant que 80% des européens prenant l’avion souhaiteraient profiter d’une connexion internet durant leurs vols. La raison pour laquelle InmarSat, grand opérateur satellites et Deutsche Telekom, DTAG le plus grand opérateur allemand et européen, ont accepté un accord stratégique avec un objectif commun: Produire et lance le premier réseau LTE sur les vols de l’Union européenne via le European Aviation Network – EAN. Le projet vise une connexion atteignant les 50 Gbit/s aux passagers (mais ne fournissait un débit cumulé que de 75 Mbit/s durant les derniers tests). (Sachant que les derniers speed test chez les quatre opérateurs principaux français ont donnés des moyennes allant de 26 à 41 Gbit/s).

Ces protagonistes fournisses un parc réseau de douze satellites géostationnaires en bande S du côté d’InmarSat, 300 antennes LTE par Deutsche Telekom et Nokia et un matériel embarqué produit par Thales. Bien entendu le réseau LTE terrestre mis en place n’est pas le même que pour un LTE classique dû aux contraintes d’un vol d’avion. Tous simplement au niveau du déplacement, une cellule normal couvre 20Km maximum pour un réseau mobile “normal”, ici les cellules doivent avoir une vitesse de fonctionnement allant jusqu’à 1200 Km/h et une couverture de 150 Km, demandant du coup l’adaptation de stations de bases et de têtes radio déportés (Remote Radio heads).

En novembre 2016 c’est terminé les vols d’essais au-dessus de quatre sites radio du sud-ouest du Royaume-Uni et la stabilité des satellites et leur infrastructure ont été validées il y a quelques semaines (février 2017). Pour InmarSat, ce marché d’accès à internet dans l’aviation civile représentera rapidement un milliard de dollars.

Ainsi, concernant le débit, l’opérateur assure un confort similaire à une connexion domestique même durant les heures de pointes qui apporteront un trafic dense. La première compagnie qui proposera à ces passagers ce service sera Lufthansa dans l’année (2017)

Pour finir, inmarSat vient en solo de passer un accord avec Arianespace pour envoyer en orbite durant 2017 un satellite de bande S uniquement pour le réseau EAN. C’est une fusée Ariane 5 qui transportera celui-ci, fesant partis d’un paquetage crée par Thales Alenia Space appelé “condosat” ainsi qu’un paquetage pour l’opérateur Hellas-Sat.

Article d’InmarSat sur l’EAN

Arthur

Data Selfie by Data X

Aujourd’hui une petite présentation d’une extension très utile,

Un aspect de console vieillotte, un petit côté darkweb (bouhouhouuuu), et pourtant il s’agit de l’outil le plus adapté pour analyser sa présence sur internet.

Aujourd’hui la collecte d’information est une ressource financière pour de nombreux sites de notre chère web et de ce fait les moyens de contrôle de ces informations sont en évolution et principalement sur les plateformes sociales. Bien que nous avons tous accepté l’idée que nos informations soient enregistrés et stocker sur internet, nous avons absolument aucunes idées de qui enregistre quoi, qu’elle est le volume de “moi” qui est stocké à chaque fois que je navigue ou publie sans que je m’en rende compte. Et c’est là que notre petit “Data Selfie” apparait pour nous filer un ptit coup de mains.

Data Selfie est une extension pour Google Chrome qui a été développé par Data X avec le soutien du NYC Media Lab, un studio de design à New York. Il vous place face au système de la collecte d’information de facebook et mine de rien ça peut choquer quelques-uns qui ne réalise pas les données qu’il offre à la toile. Bon il est vrai que l’interface donne l’impression d’être retourné sur une console windows à taper du bat, ce qui donne un petit aspect “hacker” / “matrix” mais comme elle nous permet d’avoir une idée de ce que sait facebook, l’ambiance colle bien au thème. Regina Flores Mir “Nous n’avons pas les algorithmes de Facebook, ils sont protégés par la propriété intellectuelle”

Mais ce n’est pas tout, Data Selfie en plus de son aspect magnifique mes surtout en avant les capacités d’une des IA les plus célèbres, mister Watson de chez IBM qui est réputé pour sa rapidité et précision. Ainsi l’extension travaille sur un algorithme “maching learning” qui surveille votre navigation sur facebook. Chaque like, chaque message, chaque contenu mis en ligne est enregistré et analysé par Watson qui développe votre profil. Ce n’est pas instantané, Data Selfie va prendre le temps de vous connaitre et plus il en apprend, plus il est efficace. Ainsi au bout de quelques semaines il sera capable de formuler des hypothèses sur vos préférences, vos choix, vos goûts, vos opinions, vos humeurs, bref votre profil sur le web.

 

Si vous avez de bon réflexe vous vous direz “mais lui aussi il prend nos données du coup, qu’est ce qu’il en fait?” et bien elles ne sont ni enregistrées, ni revendu. Le code open source de l’extension est accessible sur le GitHub des créateurs pour être totalement transparence. Hang Do Thi Duc espère aussi que d’autres passionné porterons leur extension sur d’autres navigateurs tel que firefox ou safari.

Cependant, l’un des défaut de Data Selfie est qu’il ne travaille que sur un appareil, alors qu’aujourd’hui nous sommes plus souvent sur facebook via nos smartphone que sur nos ordinateurs, on aura donc une analyse imparfaite puisqu’elle sera seulement sur certaine tranche horaire ou n’étions sur un support et non sur un autre.

Ce n’est pas une extension incroyable, qui sauvera vos données, mais elle est là pour vous faire réaliser comment en quelques cliques vous donnez votre profil complet à des entreprises qui vont après le revendre ou l’utiliser pour vous atteindre plus facilement.

Lien de l’extension sur chrome

 

Arthur